Exposition le Kiosque de la musique à Vichy

1989

COCO EXPOSE A LA GALERIE D' ART CONTEMPORAIN

 
   
     

 

Coco à Vichy

38 peintres sont invités par Marie-Laure LESEC Directrice de  la galerie d'art contemporain à produire une œuvre originale sur le thème « Le kiosque de la musique »

Coco en 1989 deux ans après son exposition sur le facteur Cheval à Hauterives et au Novotel de Vichy présente à la Galerie Marie Laure Lesec une huile sur toile illustrant l'histoire du kiosque à musique de la Source de l'Hôpital anciennement la source Rosalie. Porté par une nuée de "puti" le nouveau kiosque apparait en fond sur un ciel bleu cotonneux.
L'ancien kiosque lui, s'éloigne emporté par des angelots couronnés, désigné malicieusement du doigt par l''un d'entre eux accroché à un gros nuage.

Une femme étrange incarnant peut être la reine des eaux semble maintenir dans les airs plus que le porter un enfant blond qui nous rappel celui visible dans "l'Allégorie du Triomphe de Vénus " d'Angelo Bronzino peintre italien (1540), influence certaine d'un voyage de Coco à Venise .

A bas du tableau à droite un autre angelot pensif et romantique émerge des eaux,évoquant les sources thermales de Vichy. Les pigments bleus dominant comme dans de nombreuses oeuvres de Coco donnent par la magie sensible du pinceau et du glacis l'insondable frontière des éléments symboliques de l'air et de l'eau.

A gauche, dans une pastille blanche de Vichy, une signature : celle de Coco.

 
     
    HISTORIQUE

Kiosque, mot d'origine turque ("Kieuchk") apparu dès le XVlle siècle signifiant pavillon de jardin... Kiosque à journaux, à fleurs, à bonbons (pastilles, sucres d'orge), kiosque-buvette, et plus noblement,
kiosque à musique.

La tête dans les frondaisons, fraîchement repeint, le kiosque de la Source de l'Hôpital fait partie intégrante du paysage urbain de VICHY et symbolise parfaitement le dialogue entre la nature et l'architecture
— transition totalement réussie dans cette ville-parc où pavillons de sources, galeries, passages couverts et marquises nous conduisent insensiblement du dehors au dedans.

Un véritable engouement pour ces frêles architectures s'est développé à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle dans les villes de villégiature où elles évoquent encore, quand elles subsistent, le plaisir de l'eau, de la promenade et de la musique.

Le kiosque de Vichy, bien que petit ouvrage, participe cependant pleinement à l'urbanisme thermal;
mieux encore, toute la partie sud du Parc des Sources s'organise aujourd'hui autour de lui.

C'est à Napoléon l er que l'on doit, en 1812, la plantation de ce parc destiné à relier la Source Chomel à la Source de l'Hôpital -
Il existait, en effet, à proximité un hôpital construit en 1748 qui sera détruit en 1893 —
Napoléon Ie, autorise la démolition de maisons médiévales pour l'extension du quartier thermal.
En 1816 le Baron Lucas, inspecteur des Eaux, achète les parcelles environnant la Source de l'Hôpital pour créer un nouvel espace. Nathalie de Noailles, amie de Chateaubriand, se charge de l'aménagement de cette nouvelle place à laquelle elle donne le prénom de sa mère, Rosalie (de Nettine).

Pourquoi, dans ce cas, ne pas attribuer à ce kiosque le nom de kiosque de la "Source Rosalie", tellement plus évocateur et charmant que celui de kiosque de la Source "de l'Hôpital "?

La construction du kiosque (le s'inscrit dans le vaste programme de modernisation du quartier thermal conçu par les architectes Lecœur et Woog de 1899 à 1903: nouvel établissement thermal agrandissement du Casino Hall des Sources, galeries-promenades et galerie marchandes en hémicycle.

Ce kiosque remplace celui qui était situé entre le Casino et la rue du Parc disparu lors de l'extension du Casino — lequel avait lui même succédé à un kiosque qui se trouvait devant l'établissement thermal.

Lecœur a apporté à la conception de ce modeste édicule le même soin qu'à l'ensemble de son projet. De plan octogonal, sur soubassement de pierres accessible par une dizaine de marches, il est couvert d'un toit polylobé, largement débordant soutenu par des colonnes de fonte ; au plafond se détachent des motifs étoilés d'inspiration orientale.
Emile Robert, ferronnier d'art, a repris là ses motifs de chardon qui courent sur les galeries mais, sur le garde-corps, il développe un nouveau décor de portées de musique ornées de clefs de sol et de notes. Cette réalisation diffère d'ailleurs du projet initial du 16 septembre 1901
(cf. illustration) qui prévoyait des motifs géométriques que l'on retrouve actuellement sur le garde-corps des galeries en hémicycle.

Ce gracieux pavillon, récemment restauré, ne doit pas pour autant nous faire oublier l'autre kiosque, là-bas, abandonné, au fond du Parc... des Bourins qui mérite tout autant notre intérêt.
Pourquoi ce lieu de mémoire, ce lieu de musique s'est-il tu ?

Françoise UZU Conservateur Régional de l'Inventaire

Note
Françoise UZU Conservateur Régional de l'Inventaire d'Auvergne rédige ce texte pour le catalogue de l'exposition « Le kiosque de la musique » en 1989.
Elle évoque" l'autre kiosque abandonné , au fond du parc des Bourins ".Ce kiosque sera restauré à partir de 2005 et inauguré en 2011

Pour découvrir Vichy :

http://www.vichy.maville.com/actu/actudet_-Une-nouvelle-jeunesse-pour-le-kiosque_loc-1330151_actu.Htm

 


 

   
     

 

CATALOGUE D'EXPOSITION « Le Kiosque à Musique de Vichy »

ARTISTES N° PAGE TITRES

ANSELME 1 Soir d'été à Vichy, huile sur toile - 12F
2 14 Juillet à Vichy, huile sur toile - 10 F
M.Paule BENOIT-BASSET 3 Aquarelle - 32x22 cm
4 Aquarelle - 19,5x24 cm
BIRR* 5 Huile sur panneau - 57 x 76 cm
BOUCARD 6 Huile sur toile - 20 F
BOUCHEIX* 7 Laque sur panneau - 20 F
BOUILLY 8 Acrylique sur toile - 40x40 cm
BULLION 9 Collage et encre - 28 x 38 cm
CARZOU* 10 Encre rehaussée d'aquarelle - 65x50 cm
PIM DE CHABANNES* 11 Huile sur toile - 15 F
COCO 12 Huile sur toile - 40 P
CREUSEVANT 13 Dessin mine de plomb - 35 x 37 cm
P. DAUVILAIRE 14 Huile sur toile - 20 P
G. DONNÉ 15 Encre et aquarelle
DUMAS 16 Huile sur toile - 20 F
DURIX* 17 Acrylique sur bois - 30x40 cm
ERIKSSON * 18 Crayon de couleur - 64x50 cm
19 Encre - 27 x 29 cm
20 Encre-40x60 cm
21 Laque et pastel-44x40 cm
GAILLARD* 22 Huile sur panneau - 57 x 45 cm
GAIME 23 Aquarelle - 120x95 cm
GALLON* 24 Technique mixte - 90x70 cm
25 Technique mixte - 90 x 70 cm
GAULME 26 Le Kiosque ciel bleu, huile sur toile-8F
27 Le Kiosque d'avant, huile sur toile - 8 F
28 Le Kiosque sous la neige, huile sur toile - 15 F
M.-Thérèse JOLY* 29 "Orphée", encre et aquarelle - 49 x 63 cm
JONIN 30 Huile sur toile - 15 F
C. KAUFMAN * 31 Huile sur panneau - 38x46 cm
A. LAMOUR 32 Pastel
LARTIGAUD 33 "Après la musique", huile sur toile - 20 P
MARINGUE 34 Acrylique sur toile - 20 F
MOIRAS 35 Acrylique sur toile - 90 x 90 cm Galerie Jean Jury - Clermont-Ferrand
MULOT 36 Concert au kiosque, 1983 huile sur panneau - 10 F
OUSSON * 37 Pastel - 35 x 50 cm 38 Pastel-32x16 cm 39 Le pinson du kiosque, pastel - 32 x 16 cm
40 Dessin et aquarelle - 24 x 32 cm
J. PECHEUR 41 Aquarelle -16x25 cm
C. REINEKE 42 Dessin et pastel - 63 x 47 cm
SANG-YONG 43 Huile sur carton toilé - 61 x 46 cm
44 Huile sur carton, toilé - 55 x 38 cm
SARIANO* 45 Gouache - 43 x 45 cm
TALON 46 Collage - 24 x 30 cm
TAKA* 47 Collage - 80x80 cm
48 Collage - 100 x 100 cm
49 Collage - 45 x 28 cm
50 Collage - 40 x 27 cm
TAMARA 51 Huile sur toile - 12 F
TAVE* 52 Pastel - 31 x 40 cm
TOMAN 53 Huile sur papier - 43 x 32 cm
JOUGLEUX 54 Technique mixte - 38 x 26 cm

* Peintres exposés en permanence à la Galerie d'Art Contemporain de Vichy.